IMG_0906

Dès le mois d'octobre, dès le 18 pour être précise, j'ai compris que l'hiver serait long. Quand on attend quelquechose d'important, il est difficile de se projeter ailleurs, difficile de se concentrer sur de nouveaux horizons. Pourtant, cette fois, je crois bien que nous l'avons fait. Réchauffés à la chaleur de tous ceux qui nous aiment et nous l'ont montré, entre un joli voyage et la construction d'un probjet de vie audacieux, nous avons réfléchi, imaginé, rêvé, cherché, trouvé, rencontré, et enfin dessiné ensemble, tous les quatre, solidaires, quelquechose qui nous ferait du bien.
Mais au mois d'octobre (surtout le 18) je ne savais pas encore que je trouverai toutes ces ressources sous mon propre toit. C'est pour ça que j'ai fait pour la toute première fois quelquechose que je veux faire depuis si longtemps. Planter des bulbes, les oublier, pour voir surgir au printemps des fleurs à couper pour des bouquets made in ici. Je voulais un printemps flamboyant, plus coloré que jamais, un printemps qui se moque ouvertement de l'hiver. Si vous sentiez la douceur de cette soirée, si vous entendiez, à l'heure où j'écris, tous ces chants d'oiseaux, vous conviendriez que le ciel décidément, est résolument de mon côté.
Je vous montre mon premier bouquet. Le second c'est sûr, je l'offrirai.